Le résumé

Le résumé

 

 

Faire un résumé, c’est garder une trace d’un texte qui aurait brûlé avec la bibliothèque. Il faut donc être à la fois précis et concis.

 

Le résumé doit contenir trois éléments :

 

  1. La référence complète du texte résumé (auteur, titre, lieu, maison d’édition, année, pages)
  2. La thèse ou le thème général du texte.

·        Une thèse est une idée particulière à l’auteur, un point qu’il veut montrer, prouver, défendre. On parle aussi de problématique ou de théorie. Souvent l’auteur la laisse entendre dès l’introduction mais pas toujours.

·        Un thème général ne prête pas à la controverse, cela ressemble plus à un texte descriptif, le point sur une question, l’histoire d’un événement. On peut répondre à la question triviale : De quoi cela parle? On favorisera les expressions générales telles : Les origines, les faits, les conséquences d’un événement ou encore l’histoire politique, économique, sociale de la période.

 

  1. Les idées principales du texte avec leurs arguments (si il y en a trop au moins les plus importants)

·        Souvent le texte est formellement divisé en grandes «parties », elles peuvent constituer les grandes idées du texte. Méfiance avec un texte subdivisé en 6 parties, il n’y a généralement guère plus que 2 ou 3 idées principales dans les textes que l’on vous donne à résumer.

·        On doit laisser de côté les exemples (dates, faits, noms propres peu importants).

·        Le résumé doit toujours suivre l’ordre du texte.

 

Si le texte contient une conclusion, on la résume en quelques lignes, si le texte ne contient pas de conclusion alors on ne fait pas de conclusion.

 

CONSEILS POUR LA RÉDACTION

 

  • Pas de je, moi etc., utilisez la forme impersonnelle : il explique, l’auteur développe, etc.
  • Aucune critique, commentaire ou intervention de votre part. Votre texte est tout ce qui reste du texte original, respectez-le.
  • Un paragraphe pour la référence du texte et l’énoncé de la thèse ou du thème. Un paragraphe ensuite pour chaque idée principale.
  • Pas de paraphrase, vous devez utiliser vos propres mots pour résumer le texte. Sauf dans le cas d’expressions vraiment particulières utilisées par l’auteur.

 

Exemple

Magali Deleuze dans son texte «les Québécois : spectateurs désengagés » tiré de L’Une et l’autre indépendance, Montréal, Point de fuite, 2001, pp. 12-52, soutient la thèse de l’intérêt des Québécois face la politique internationale avant 1960. Elle dégage trois raisons pour expliquer cet intérêt.

La première raison est conjoncturelle. ………….. etc.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site